Forum Alpes 39-45

Forum Alpes 39-45

Bienvenue sur Alpes 39-45, forum d'histoire militaire dans les Alpes méridionales.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'Authion avril 1945

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Franxerox



Messages : 127
Date d'inscription : 20/11/2009
Age : 50
Localisation : Vosges (88) ex : Grasse, Nice, Antibes

MessageSujet: L'Authion avril 1945   Dim 29 Nov - 17:52

Bataille de l'Authion avril 1945 "opération canard":



assaut sur le camp de Mille -Fourches par la 1ere DFL

FX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
Admin
Administrateur
Administrateur


Messages : 140
Date d'inscription : 18/11/2009
Age : 19
Localisation : Cannes (06)

MessageSujet: Re: L'Authion avril 1945   Mer 2 Déc - 15:14

Salut,
Ce n'est pas l'attaque du camps des Milles Fourches mais du camps de Cabanes-Vieilles !
De plus cette photo est une reconstitution de l'attaque faite 2 mois après la fin des combats en juin 45 pour les besoins cinématographiques de l'armée Wink

Simon


Dernière édition par Admin le Mar 26 Avr - 20:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/riviera44/?fref=ts
Franxerox



Messages : 127
Date d'inscription : 20/11/2009
Age : 50
Localisation : Vosges (88) ex : Grasse, Nice, Antibes

MessageSujet: Re: L'Authion avril 1945   Jeu 3 Déc - 19:35

Ah... on simule l'Histoire avec toutes ces reconstitutions d'après guerre.
Merci de cette correction...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://sudwall.superforum.fr
EKAERGOS



Messages : 63
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: "Reconstitutions" françaises 44/45   Jeu 3 Déc - 20:11

...et ce n'est certainement pas la seule du genre ,je pense à l'action des "Commandos d'Afrique" au Cap Nègre qui sert régulièrement à illustrer le Débarquement de Provence.
Mais ces films qui semblent résulter d'une volonté politique ;"La France au combat...."; semblent avoir plutôt favorisé les Alpes ;Front oublié s'il en est mais quasi-exclusivement français. Je pense en particulier au superbe (je n'en connais que quelques photos...) documentaire réalisé par le cinéaste de montagne Marcel ICHAC "Tempête sur les Alpes" qui a filmé les combats des S.E.S durant l'hiver 44/45 affrontant les "Gebirgsjagërs" avec la scène de l'évasion du prisonnier allemand. (Si quelqu'un à vu ce film? je ne le connais que par les photos incluses dans le Livre de J Boell "Eclaireurs Skieurs au combat")

Pour conclure il serait bon de recenser ces petits ;et grands; films de "Reconstitutions" françaises dont je suppose qu'il doivent être stockés à l'ECPA ? Si celà s'appelle toujours comme celà ? Je vais essayer de voir du coté de l'INA
@+
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maquisarde1943



Messages : 18
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: L'Authion avril 1945   Ven 4 Déc - 10:56

C'est dans le dernier Militaria Mag, que l'on parle de "tempête sur les alpes" lors de leur film qu'ils ont réalisé...;

Puis je pense qu'ils seraient bien de se mettre en relation avec eux:)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKAERGOS



Messages : 63
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: "Vieux" Documentaire   Ven 4 Déc - 15:23

Bonjour

Maquisarde1943 tu as été emporté par ton enthousiasme juvénile ! Very Happy ("Pas si Viiiiiite ! Robert LAMOUREUX dans "...la 7eme Cie")

Il ne s'agit pas du récent film tourné par le groupe de reconstitution du même nom ,j'aurais du y penser, mais d'un documentaire réalisé à l'époque (44/45) par Marcel ICHAC
http://fr.wikipedia.org/wiki/Temp%C3%AAte_sur_les_Alpes

Ce "Cinéaste/Montagnard" qui filma de grandes "premières" alpine (aussi bien que les premières bulles du Capitaine COUSTEAU) est considéré comme le meilleur représentant français du genre pour son époque. Durant l'hiver 44/45 il filma les combats ,certaines scènes étant vraisemblablement reconstitués mais au moins il n'avait pas à se prendre la tête pour trouver les accessoires ou des figurants crédibles et convaincants Very Happy .

Si quelqu'un retrouve ce film ou des photos tirés de celui ci ?

PS Grace à agneti de "Sudwall" les deux films de marcel ICHAC sur le sujet (1 "Docu"+ 1 Fiction)
http://www.souvenirfrancais-issy.com/article-32502940.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maquisarde1943



Messages : 18
Date d'inscription : 03/12/2009
Age : 28

MessageSujet: Re: L'Authion avril 1945   Mer 16 Déc - 13:33

Commandant la 1e DFL : Général Garbay

Compagnie de QG 50 : Lieutenant Olivier

Première Brigade : Lt-Colonel de Sairigné

1e Bat. de Commandement : Commandant Arnault
1e Bataillon de la Légion Etrangère : Capitaine de Corta
2e Bataillon de la Légion Etrangère : Commandant Simon
3e Bataillon de Légion Etrangère : Commandant Lalande

Deuxième Brigade : Colonel Gardet

2e Bat. de Commandement : Commandant Galibert
Bataillon de Marche n°4 : Commandant Buttin
Bataillon de Marche n°5 : Commandant Hautefeuille
22e Bataillon Nord-Africain : Commandant Bertrand

Quatrième Brigade : Colonel Delange

4e Bat. de Commandement : Commandant Fournier
Bataillon de Marche n°11 : Capitaine Brisbarre
Bataillon de Marche n°21 : Capitaine Oursel
1e Bataillon d'Infanterie de Marine et du Pacifique : Commandant Magendie

1e Régiment d'Artillerie : Colonel Bert
Peloton d'aviation légère d'observation : Capitaine Palaminy
1e Régiment de Fusiliers Marins (Reconnaissance) : C.C. de Morsier
21e Groupe des Forces Terrestres AntiAérien
1e Bataillon du Génie : Lt-Colonel Tissier
1e Bataillon de Transmissions
1e Détachement de Circulation Routière : Capitaine Pons
1e Escadron du Train : Commandant Dulau
Intendance Divisionnaire : Intendant Perrat
Groupe d'Exploitation Divisionnaire : Capitaine de Guillebon
9e Compagnie de Réparation Divisionnaire : Lieutenant Banel
1e Bataillon Médical : Méd.Lt-Col. Le Bihan
Ambulance chir. légère. : Méd.Lt-Col Crenn
Hôpital de campagne Hadfield-Spears : Méd.Col Vernier

Services divers : matériel, parcs, trésor, poste, prévôté, justice militaire, aumônerie, dépôts, centres d'instruction, etc...

Période du 2 février au 19 juin 1945
Les hommes de la 1e DFL sont en droit de penser qu'après les Américains et les Britanniques, la 1e Armée Française va pénétrer en Allemagne pour porter le coup de grâce à la Wermacht, déjà malmenée par les troupes soviétiques. Ils souhaitent également, eu égard à leur constance depuis 1940, être en tête des troupes françaises qui franchiront le Rhin.

Pour des raisons diverses, cet espoir est déçu. Le 28 février 1945, la 1e DFL est retirée du corps de bataille de la 1e Armée Française et affectée au front des Alpes, commandé par le Général Doyen qui lui confie le sud de ce front.

Le 15 mars, la DFL relève une brigade américaine dans la région de Menton et, le 22, elle reçoit mission de s'emparer du Massif de l'Authion, d'atteindre la frontière italienne dans la montagne et de pousser dans la Plaine du Pô, en direction de Turin.

C'est le 10 avril 1945 que les hommes de la Première Division Française Libre déclenchent leur action. Ils vont se battre au lance-flammes contre les garnisons allemandes des forts frontaliers à 2 000 mètres d'altitude. Les uns après les autres, ces ouvrages vont tomber entre leurs mains.

Le 28 avril 1945, après de très durs combats de montagne, la 1e DFL est arrivée sur le versant italien des Alpes-Maritimes et ne se trouve plus qu'à 70 km de Turin. Mais ce jour là, pressée au nord par les forces franco-américaines, à l'est par les troupes yougoslaves au sud par les armées anglo-américaines et à l'ouest par la 1e Division Française Libre, l'armée allemande d'Italie se désintègre et capitule sans condition.

Dès lors, la chevauchée alpestre de la 1e DFL est devenue inutile, la Division reçoit l'ordre de se replier sur la Côte d'Azur, entre Nice et Menton.

Le 7 mai 1945, à Reims, le 8 mai à Berlin, les représentants allemands signent la capitulation du Reich. La guerre est terminée en Europe.

La 1e DFL s'installe dans la région parisienne à partir du 1e juin. Le 18 juin 1945, pour le 5e anniversaire de l'Appel, elle participera aux Champs Elysées, au grand défilé de la Victoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
EKAERGOS



Messages : 63
Date d'inscription : 20/11/2009

MessageSujet: "Furia francese" ....et Puissance US   Mer 16 Déc - 15:52

Bonjour et Bravo pour ce petit résumé maquisarde1943.
C'est la règle du genre du résumé de ne donner que les grandes lignes; toutefois il est bon de préciser quelques points.

1) L'Authion : "Offensive Politique".
En 44/45 le Gal de Gaulle à qui ;quoique on en pense; il faut reconnaitre un certain sens politique veut affirmer la position de la France et il y réussira puisque la France figure parmi les 4 Vainqueurs signataires de l'Armistice le 8 Mai 45.
A ce titre il est primordial que le territoire national ;dans son ensemble (Poches de l'Atlantique et Alpes ) fut libéré par des forces françaises.
Donc si l'offensive de l'Authion ne se justifie guère d'un point de vue militaire (Pertes élevées pour un gain hypothétique) la "décision " aboutissant à l'effondrement du Front allemand se déroulant ailleurs;elle évite que les frontières de la France soient libérées par une puissance étrangère ,fut elle alliée, qui aurait pu se servir de celà le jour ou on parlerait des choses sérieuses. De Gaulle avait pu mesurer à sa juste valeur le type d'appui que les dirigeants US pouvaient lui fournir.... Rolling Eyes
2) Exactions allemandes
J'ai lu ,était ce sur Sudwall, un lien sur ces combats ou il est mentionné qu'un Légionnaire (13 eme DBLE ?) capturé la veille avait été retrouvé dans une position allemande qui venait d'être conquise " ...éxécuté d'une balle dans la nuque , et ligoté avec du fil de fer barbelé..." et portant les stigmates d'un "interrogatoire poussé" Pourtant nulle trace de "méchants SS" mais uniquement de "Gentils Wehrmacht" dans le coin..... L'air pur des cimes lui même n'est pas toujours synonyme de combats chevaleresques... Crying or Very sad
3) La "Descente en Italie"
Ce grand classique de l'histoire française qui périodiquement ramène des souvenirs...plus ou moins glorieux..... était programmée dès que les cols seraient déneigés au printemps 45 pour les raisons exposées plus haut ,son couronnement devant être la prise de Turin.
Celà faillit aboutir ,si ce n'est que les troupes US ne l'entendirent pas de cette oreille car au delà de la simple "émulation" qui peut exister même dans les troupes d'une même armée (Voir l'Armée Rouge pour la prise de Berlin avec la rivalité de Joukov et des autres maréchaux) les américains ne se méprenaient pas sur le caractère éminemment "politique" de la prise de la capitale piémontaise par l'Armée Française (Il ne manquerait plus que De Gaulle annexe le Piémont !) Very Happy
Le résultat fut que le Gal US dut menacer les troupes françaises de leur tirer dessus si elles ne se retiraient pas des abords de Turin ou elles étaient parvenues !

Voilà ,voilou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Authion avril 1945   Aujourd'hui à 8:42

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Authion avril 1945
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [18 AVRIL] 4eme meeting de passion tuning 28 , à chartres ,
» FIBO à Essen (ALL) 22-25 avril 2010
» 5 avril 2010 à Rumilly : Randonnée de printemps
» competition de marche 19 avril a SARRAN dans le loiret
» PHOTOS DE CHATEAUROUX 5 AVRIL 2009

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Alpes 39-45 :: La bataille des Alpes Septembre 1944 - Avril 1945-
Sauter vers: