Forum Alpes 39-45

Forum Alpes 39-45

Bienvenue sur Alpes 39-45, forum d'histoire militaire dans les Alpes méridionales.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Trains blindés italiens

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexderome



Messages : 9
Date d'inscription : 02/04/2012

MessageSujet: Trains blindés italiens   Jeu 31 Mai - 0:01

Les trains blindés de la Ligurie.

Le groupe des trains blindés de la Ligurie dépendant de la Regia Marina (marine royale) est composé de quatre unités. Chaque train dispose de quatre canons de 120/45. Le treno armato n°2 commandé par le tenente di vascello Giovanni Ingrao est caché dans un tunnel ferroviaire de la Villa Hanbury, au cap Mortola, près de la frontière française. Pour tirer, le train sort de son repère puis rentre à nouveau, la locomotive manœuvrant de l’intérieur. Son principal objectif est l'ouvrage du cap Martin. Repéré, Ingrao demande à faire rentrer le train afin d'éviter sa destruction mais le général Gambara, commandant le XV° Corpo d'Armata ordonne la poursuite des tirs. Dès sa sortie, le train devient la cible des tirs de la batterie du Mont Agel. Ingrao descendu de la plate-forme de tir pour aider les artilleurs est tué avec les servants par l'explosion d'un obus. Finalement, gravement endommagé, le train blindé est évacué sur Vintimille. Les autres treni armati n°1 et n°5 ne joueront qu'un rôle très limité.

Le tenete di vescello INGRAO
ALEX
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurentnice
Administrateur
Administrateur


Messages : 82
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 42
Localisation : nice-rimplas

MessageSujet: historique    Mar 14 Aoû - 14:46



https://picasaweb.google.com/101011958380589970551/TreniArmatiRegiaMarina?authuser=0&feat=directlink
album picasa

En 1915, pour faire face les incursions des bateaux de guerre
autrichiennes long la côte adriatique, la Marine Italienne prépara les
premiers trains armés.Les convois, équipés avec des canons de moyen et
petit calibre, sont répartis en gares réputés stratégiques pour
rejoindre rapidement la zone où on profilait le danger d'une attaque
ennemi.Le projet relatif à la construction des trains armés fut
rapidement étudié par la Marine Italienne de l'ensemble aux Chemins de
fer de l'État et déjà à la fin de 1915 les premiers convois sont prêts
à l'emploi: leur équipage,bien que opérant sur terre ferme, était
constitué surtout de troupes de la Marine Militaire sous commandement
du commandement navals.Les premiers trains armés, préparés dans les
chantiers de Vallegrande de la Direction d'Artillerie et d'Armements
du Royal Arsenal Maritime de la Spezia, utilisaient des chariots
pianali FS type Poz (Po = chariot pianale modifié, z = à des
chariots), renforcés et dotés de canons de petit calibre ; pour monter
les canons navals de 152 mm, par contre, l'Arsenal Militaire de la
Spezia construisit quelques chariots plat de type spécial.Ils seront
réutilisés pendant toute la seconde guerre mondiale


Après les actions couronnées de succès de la 1ère guerre , la Régia marina
continua convaincue de l’efficacité de ce matériel, de développer les
trains armées ayant pour mission la défense côtière,pendant l’entre de
guerre les lignes ferroviaires de la péninsule étaient en état de permettre
l’utilisations des trains armées en tant que système optimal pour la
protection des principaux ports des incursions navales en associations avec
les batteries fixes et les bâtiments légers destinés à interdire l’accès
aux côtes.

À l’époque de la guerre d’Ethiopie(1935),ont construit de nouveaux wagons
spéciaux armés de pièces de 120mm et de 152 mm en tourelles de types
marines entre 2 abris blindés,l’un contenant la réserve de
munition,l’autre les services et les logement des servants




Canon de 152/40 ARMSTRONG 1891 sur affût normal individuel à berceau et à
plate-forme, type"Amirauté".
Complexe protégé couverte.

Pointage en hauteur de 20° à 28°. les Canons de ce type furent utilisés
sur les trains armés, établis sur des plateformes modifiés.
Ces wagons au nombre de 4 constituaient l’armement offensif des
trains armées qui dés l’alerte donnée se disposaient sur la voie de
fonctionnement le long du littoral en position de tir pour
intervenir contre les formations ennemies.
Des wagons dépôts de munitions (Santa Barbara),des voitures de
services de directions de tir et des voitures avec mitrailleuses
antiaérienne breda modèle 31 de 13,20mm complétaient la
structure des train blindés.




Le déplacement des trains étaient assuré par des locomotive GR
735 FS ou 740 FS (1) toute deux développant 980cv et disposées
aux deux extrémités du train de façon à permettre un mouvement
immédiat dans les deux directions et en mesure d’imprimé aux
convoi une vitesse maximale de 65 km/h.

Quand la guerre éclata les 12 trains existants(9 armés pour la défense
côtière et les incursions navales armés de 4 pièces de 120/40ou de 152/40
et 3 pour la défense antiaérienne armés de 4 ou 6 pièce de 76/40 0u de
102/35 chacun étaient prêt à l’emploi,sur le pied de guerre pour concourir
à la défense de la côtes et des installations portuaires et pour contribuer
à la défense anti-aérienne des places fortes maritimes en collaboration
avec les commandements locaux DACAT (défense antiaérienne terrestre) et
sous leur dépendance .
chacun d’eux était commandait par un lieutenant de vaisseau et l’équipage
était composé de 2 officiers, 25 sous officiers mariniers et 101 marins
environ.

Les groupes sont composés ainsi
Groupe avec base logistique à La Spezia et commandement opérationnelle à
gênes
TA 120/1/S a Vado ligure
TA 120/2/S a Albenga
TA 120/3/S a Albisola
TA 120/4/S a Cogoleto TA 152/5/S a Recco
TA 76/1/S a San pierdarena pour la défense antiaérienne
Groupe avec base logistique a tarente e commendement opérationnel à Palerme
TA 152/1/T a Termini Imerese
TA 152/2/T a Carini
TA 152/3/T a Crotone
TA 152/4/T a Porto Empedocle
TA 102/1/T a Siricusa, pour la défense antiaérienne
TA 76/1/T a Porto empedocle,pour la défense antiaérienne
Les principales actions des trains blindés pendants la seconde guerre
mondiale se produisirent en ligurie, dans le cadre des opérations du front
alpin occidental.



Le 14 juin 1940 le train blindé 120/3/S d’Albisola, tira 93 obus de 120 mm
contre une formation navale française constituée de 3 croiseurs et 4 contre
torpilleurs qui avaient l’intention de bombarder aux premières lueurs de
l’aubes,les installations portuaires de gênes Vado ligure.La formation
française fut également attaqué par le torpilleur “Catalini”.La surprise
étant éventée et perturbée la formation ennemi se retira.


Le 22 juin,en appui de l’attaque terrestre engagée par les divisions
d’infantererie “Cosseria” et Cremona” contre les fortifications française
de Menton , l’intervention des trains blindées fut réclamée le 120/2/S
d’Albinga intervint aussitôt ,prenant position à Capo Mortola,aprés le
tunnel Hambury, engageant le combats contre les formidables défenses fixes
et mobiles de l’ennemi, celui ci encadra bien vite le train à l’aide de tir
ajustés le convoi tira sous le feu de l’ennemi 232 coups en l’espace d’1/2
heure jusqu’au moment ou il fut atteint et dut se retirer sous le tunnel
avec 3 pièces sur 4 atteinte et hors d’usage,en déplorant la perte de son
commandant, le lieutenant de vaisseau Giovanni Ingrao (2),médaille d’or de
la valeur militaire à titre posthume,qui tomba avec 5 de ses marins dans la
tentative de détacher du train immobilisé et de mettre en sureté dans le
tunnel le wagon santa barbara . le TA 120/2/S perdit au total en cours
d’action 8 hommes et eut 14 blessés.










Le lendemain entrèrent en action le TA 120/1/S et le TA 152/5/S qui
tirèrent respectivement 150 et 208 sans subir le moindre dommage du tir
ennemi.




Une fois les hostilités terminés avec la france, le TA 120/1/S fut envoyé
en sicile et le TA 120/4/S en Calabre. En avril 1941 le TA 152/3/T fut
envoyé à Porto san giorgio dans les Abruze et le TA152/5/ T à Fano les
marches.En mai de cette même année , le TA 120/3/S fut transféré d’Albisola
à Porto espedacle et le TA152/1/T de Termini imerese en sicile à Metaponte
en basilicate.




En novembre de la même année,les deux pièce de 76/40 antiaérienne des
TA152/1/T 2/T 3/T et 4/T furent remplacées par deux canons à tir rapide
Isotta Faschini de 20 mm et avec les 8 pièces récupérées furent
constituées deux nouveaux trains les TA762/T et TA 76/3/T armés chacun de
4 pièces de 76/40 et de 2 canons à tir rapide breda mod 35 de 20,65 qui
furent basés respectivement à Licata (Agrigulto) et Mozana del vallo
(trapani).

Pour tous ces trains furent construit des bases abris où ils pouvaient se
tenir prêt à démarrer avec leurs locomotive sous pression selon les
principes encore en vigueur suivis pendants la 1ère guerre mondiales.
Parmis les préparatifs,ceux relatifs au camouflage et à la protection du
train lorsqu’il n’était pas en action avaient beaucoup d’importance,vu
qu’il n’était pas possible de tirer profit de l’abri offert par le tunnel.
Vers 1942 , tous les convois furent camouflés à l’aide de
peinture pour leur permettre de se confondre avec le paysage
environnant de la zone d’opération,il s’agit cependant d’une
coloration sans schéma directif et variable d’une zone à
l’autre.

a l’époque la composition des TA armées de pièces de 152mm
fut modifié avec l’insertion de voitures de services et de 2 wagons
à font plats type p ( à 2 essieux) pour les canons à tir rapide
de 20mm et d’un wagon de direction de tir.
le “Marimobile” de palerme fut transféré à Méssine à la
disposition du commandement de cette base pour contribuer à la
défense de la sicile, désormais menacée directement,tandis que
les TA installés sur les côtes de la calabre furent mis à la
disposition du commandement de la Tarente.
Au premier juillet 1943 les TA étaient positionnés ainsi

TA 152/1/T à Termini imerese (Palermo)
TA 152/2/T à Carini (Palermo)
TA 102/2/T à Siracuse
TA 76/1/T à porto empedocle (agrigento)
TA 76/3/T à Mazara del Vallo (Trapani)
TA 120/1/S à Siderno calabre
TA120/3/S à Porto Empedocle
TA 120/4/S à Catania
TA 152/3/T à Crotone (catanzaro)

commandement opérationnel à Gêne
TA152/5/S à voltri (genova)
TA152/4/T à Albisola (savona)
TA120/2/S a Vado (Savona)
TA 76/1/S à sampierdarena

Lors du débarquement allié en sicile en
juin 1943, les TA ne purent en aucune manière intervenir,à cause de la
maitrise totale du ciel par l’aviation ennemi et ordre fut donné de les
faire sauter au moment de la retraite les 2 groupes furent dissous le 31/07
et le 8/09/1943

fiche pratique de l’artillerie utilisé sur les trains blindées
76/40 M 97/37 cann. c.a. de pos. Armstrong 6,0 km 120/40 M 12
cann. de pos. Armstrong 12,9 km
152/40 M 91 e M 99 cann. de pos. Armstrong 12,5 km






Tenente di Vassallo Giovanni Ingrao
médaille d’or de la valeur militaire à titre posthume
Il naquit à Palerme le 16 novembre 1895. Volontaire dans la marine en
octobre 1915, en janvier 1918 atteignit le grade d’Enseigne. Il quitte la
marine en 1919 avec le grade de Sous-lieutenant de Vaisseau, poursuivit les
études interrompues pendant le conflit, en passant une licence en Études
d'ingénieurs industrielles prés de l’école Polytechnique de Milan.
En 1930 il atteignit le grade de Lieutenant de Vaisseau dans la réserve et
en septembre 1935, pour des exceptionnelles exigences, il fut rappelé en
service et destiné dans la de base de Lero, qui le libera en novembre 1937.
Nouvellement rappelé en service en août de 1939 et destiné à la de base de
la Spezia, il prend le commandement d’un train armé avec lequel, le matin
du 22 juin 1940, appuyant les troupes italiennes opérant sur le front
français, en dirigeant le feu des armes de bord sur les emplacements
défensifs français de la frontière.Encadrés par les coups de l’artillerie
français qui frappèrent le dépôt de munitions du train, il périt dans
l'explosion qui suivit. Il était bien connu dans les milieux scientifiques,
même internationaux, comme Directeur de l'Observatoire de Géophysique de
Pavie et comme enseignant dans l'Institut de Géophysique de la même ville.
Au commandant d'un train armé utilisé à découvert durant toute la journée
du 22 juin 1940, sous un feu intense et prolongé, il faisait brillamment la
preuve de sa compétence d’une hardiesse sereine et obtenait par un tir
insistant et précis des résultats remarquable contre les formidables
emplacements fixes de l'ennemi. Pour appuyer de façon efficace l'avancé de
nos troupes, il ramenait dans l’après midi avec une froide détermination en
un lieu exposé son train ,immédiatement repéré par l’ennemi et frappé par
un tir destructeur et précis. Après avoir tenté en vain d’abriter sous un
tunnel le train sérieusement atteint, il entrainait ,vouant à un sacrifice
certain son existence, un groupe de courageux pour détacher,sous un trés
violent bombardement,le wagon de munition afin d’éviter la mort de ses
hommes et la destruction du matériel et de la ligne.
A cause de cette entreprise généreuse et couronnée de succès, il sacrifia
sa vie pour la patrie faisant de lui un exemple éclatant et généreux de
sublimes vertus militaires.



http://www.worldwarforum.net/forum/viewtopic.php?f=84&t=32475&p=636259&hilit=treno+armato#p636259
source stefano danese





plans de ce types de trains



canon de 120 mm
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sfam-tour.com/sfamtour/bienvenue.html
Alexderome



Messages : 9
Date d'inscription : 02/04/2012

MessageSujet: Re: Trains blindés italiens   Mar 14 Aoû - 14:58

Très intéressant ce que tu viens de mettre Laurent.
Aurais-tu des infos sur un train blindée de Novara utilisé en octobre 1944 en val d'Ossola.?
MERCI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
laurentnice
Administrateur
Administrateur


Messages : 82
Date d'inscription : 30/11/2009
Age : 42
Localisation : nice-rimplas

MessageSujet: rep    Mar 14 Aoû - 15:06

non malheureusement alex c'est un article que j'avais fais il y a quelsque temps
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.sfam-tour.com/sfamtour/bienvenue.html
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Trains blindés italiens   Aujourd'hui à 8:47

Revenir en haut Aller en bas
 
Trains blindés italiens
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Trains roulants] Elargisseurs de voie => questions ?
» Bombardier, des nouveaux trains à deux niveaux
» [BMW 325 i E30] Adaptation des Trains AV et AR de M3 E30
» Préparation trains roulants de 75 Corsa
» Trains touristiques en Normandie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Alpes 39-45 :: La Bataille des Alpes Juin 1940/ Provence Alpes Côte d'Azur-
Sauter vers: